C'est un de nos Pio, Théo qui a répondu à une interview en février dernier et parle de sa caravane, son groupe, sa ville:

"Mon groupe est plutôt hétérogène, les jeunes viennent de milieux sociaux différents. Ca ne saute pas aux yeux parce qu'on est scouts et guides, ce n'est pas notre préoccupation première de pointer nos différences! Mais quand on en parle on se rend compte que l'on est rassemblés pour le scoutisme et pas pour des raisons liées à nos milieux sociaux.

Faire du scoutisme avec des gens divers ça me permet de constater que la manière dont je vis n'est pas celle de tous, je relativise et profite d'une autre vision de la vie.

Pour notre groupe et nos projets, ça nous empêche de tourner en rond, on peut s'enrichir d'expériences et de points de vue différents.

Quand je regarde mon groupe, j'ai l'impression que tous les quartiers de la ville y sont représentés. Sans cette diversité, il y aurait un manque d'ouverture et l'on tournerait en rond."

Et aussi un peu plus loin dans ce même Rapport d'Activité, on trouve les trombines de deux de nos bleus !